Read the kungfu novel
entraidéducs
lieu pour étudiants visant a devenir éducateurs, discussions sur différents sujets. qu'il soit question de cours,de stages,de vécus ou d'autres sujets. il est également ouvert aux autres personnes désirant y passer.
La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 13:24 (2017)

La CNV - communication non violente

 
Répondre au sujet    entraidéducs Index du Forum -> entraidéducs -> blabla général
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 62

MessagePosté le: Mar 16 Fév - 19:24 (2010)    Sujet du message: La CNV - communication non violente Répondre en citant

Dénouer les conflits par la communication non-violente
Marshall B Rosenberg.


La communication non-violente
C’est une méthode en perpétuelle évolution, une des idées-clés est l’empathie mais celle qui est dirigé vers soi, pour nos propres besoins. Ceux qui la pratiquent font perdre le caractère menaçant des conflits, ils offrent un changement car ils savent écouter, identifier les besoins et y réponde. Donc ils savent amener l’autre à faire de même.
Il y a d’autres choses à définir dans la communication non-violente.
D’abord le langage chacal et une personne chacal.
Le langage est considéré comme statique c'est-à-dire qu’il transforme les êtres humains en choses dépourvues de vie ; l’éducation statique dicte ce qui est juste ou faux, c’est une langue qui émet et dit que ses vérités sont absolues, qui programme le peuple à lui faire plier l’échine et à le rendre servile face à l’autorité.
De plus notre culture nous incite à croire que la violence est parfois bonne, lorsqu’elle permet de punir le « méchant ». On est depuis tout petit drillé à nous adresser à nous-mêmes des reproches.
Il faut aussi en finir avec le jargon du fonctionnaire qui fait que l’on obéit aveuglément à l’autorité, c'est-à-dire : « je n’avais pas le choix », « je devais le faire », « l’ordre venait d’en haut ».
Prenons un exemple : Adolf Eichmann, criminel de guerre allemand, qui a répondu à une question lors de son procès : « Est-ce qu’il vous a été difficile d’envoyer des milliers de gens à la mort ? », ce a quoi il a répondu « Cela a été facile, le langage ayant facilité les choses ».
Adolf Eichmann avait dirigé le bureau des Affaires juives de l'Office central de sécurité du Reich et organisé les déportations vers Auschwitz.
Les personnes chacals sont celles qui ont le plus de difficultés pour communiquer, on connait tous une ou des personnes que l’on peut qualifier de chacals : un prof, une sœur, bref une personne chacal n’est pas une personne que l’on n’aime pas.
Il y a aussi un concept de personnes girafes, cet animal symbolise la langue du cœur. Celui-ci est immense et doit pomper le sang jusqu’à la tête qui est perchée au bout d’un long cou.
Utiliser la langue girafe c’est établir une communication emphatique avec soi et les autres, elle permet à tout à chacun de restituer la capacité d’écoute avec le cœur.
Cette langue se décline en 4 temps :
1) L’observation, sans jugement : exprimer à l’autre ce qui dérange, décrire les faits que l’on observe.
2) Prendre conscience que les autres ne sont pas responsables de nos sentiments.
Exemple : ce n’est pas parce qu’on me dit que : »t’es bête » que c’est vrai, c’est moi qui donne du crédit à cette remarque que je réagis.

3) Savoir dans quel état d’esprit on est soi même.

4) Faire une demande claire, c'est-à-dire émettre de façon positive et non pas en condamnant l’autre.

Tout conflit est l’expression d’un besoin insatisfait, ces derniers sont des manifestations de la vie, or on associe souvent ce mot « besoin » à une idée de manque, d’avidité, d’égoïsme. En résumé des synonymes peu reluisant, on n’a jamais appris à considérer nos besoins comme des cadeaux beaux et précieux.

Dans la communication non-violente, on se base sur les besoins fondamentaux de Max Neef.
Autonomie.
Célébration.
Intégrité.
Interdépendance.
Jeu.
Communion spirituelle.
Besoins physiologiques.
Pour être en empathie avec l’autre, il y a certaines conditions à remplir.
Il faudrait supprimer de notre répertoire les mots « justes » et « faux » « biens » et « mal » car ils font partie du langage statique, ils jugent et figent d’avance l’individu, il y a donc une relation étroite entre le langage statique et le niveau de violence. Ces jugements sont à proscrire de la démarche de l’empathie.
On ne sait plus négocier car on a enraciné avec le langage statique la notion de personnes « bien » ou « mauvaise », on utilise souvent le langage statique pour gérer un conflit « le mauvais doit être puni ». On démultiplie la violence en ne cessant de la combattre car on se regroupe dans un système de jugement et on isole encore plus les individus que l’on juge mauvais.
Si on écoutait ces personnes isolées, on découvrirait que c’est la seule voie qu’ils ont trouvée pour s’occuper de leurs besoins. On arriverait petit à petit à démonter les conflits, les moments de colère et nous vivrions mieux avec les autres.
C’est cela que vise la communication non-violente.
_________________
Chacun est le fruit d'une éducation mais le plus grand éducateur, c'est la personne elle-même.
Ludmila Oulitskaïa


Revenir en haut

Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Fév - 19:24 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Auteur Message
pussycat64


Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 28
Localisation: Cuesmes

MessagePosté le: Mar 23 Fév - 10:21 (2010)    Sujet du message: La CNV - communication non violente Répondre en citant

La non-violence et en général, ce qui traite de la violence et de ses conséquences est un sujet qui me tient à coeur.
Je vous propose donc d'aller jeter un petit coup d'oeil sur qqs sites très différents mais intéressants:

1. celui de l'Unesco ou sont revus l'historique et les gens qui ont lutté pour la non-violence: http://unesdoc.unesco.org/images/0011/001180/118082fo.pdf
Ce document se trouve sur un website, lui-même fort intéressant sur le sujet et qui peut être une source intéressante pour un travail sur la non-violence...

2. le second s'adresse aux jeunes et fait partie d'une campagne de soutien de la Communauté Française de Belgique mais je pense qu'en tant qu'éducateurs et face à un public parfois plus jeune, il peut se revéler intéressant: www.aimesansviolence.be
Là il y a peut de théorie mais des témoignages et un quizz plus ciblé sur la violence dans le couple et destinés aux ados ou jeunes adultes

3 un autre site que j'ai découvert concernant le sujet est: http://www.nonviolence-actualite.org/
site où vous trouverez des idées de jeux, de livres etc...

4.et enfin celui-ci qui plus axé sur la philosophie boudhiste mais néanmoins très riche d'enseignements:
http://www.buddhaline.net/spip.php?mot35

Enfin pour en terminer avec mon post, je voudrais citer J.Salomé: "La violence est souvent la mise en acte de l'impuissance" et Ghandi: "La non-violence est au contraire souvent un acte héroïque et exige une grande maîtrise de soi, une grande force d’âme." mais aussi " Le champ de bataille de la non-violence, c’est le coeur de l’homme ".


Bonne journée à tous et soyez doux avec vous Smile)
_________________
« Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde » Gandhi


Revenir en haut
MSN

Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:24 (2017)    Sujet du message: La CNV - communication non violente

Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    entraidéducs Index du Forum -> entraidéducs -> blabla général Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Découvrez la playlist entre nous avec Guns N' Roses
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation